04 novembre 2012

Cinquante nuances de plaisir

Erotisme à l’américaine ou libertinage à la française On savait l’Amérique au bord de la crise de nerfs. Grand pays infantile où le moindre téton turgescent dévoilé à la télévision provoque l’hystérie des mères de famille. A observer leurs mœurs rétrogrades, on est partagé entre le sourire et l’accablement. Puis, âme charitable, on les plaint de vivre dans cette schizophrénie perpétuelle, cette affreuse confusion mentale faite de puritanisme et d’exhibitionnisme. Pays à la fois de la fesse triste et de l’industrie pornographique... [Lire la suite]
Posté par belmondo à 17:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 octobre 2012

Eternelle Garance

LES ENFANTS DU PARADIS - Bande annonce Arletty, star de cette fin d’année  « Vous aviez de bien jolies nasales » Mademoiselle Arletty. Cette voix syncopée, traînante, célinienne à souhait, d’ascendance banlieusarde les faisait tous tomber. Un mot de vous, un rire et Paris fut à vos pieds. Directeurs de théâtre, dialoguistes, peintres, princes de sang et femmes du monde, vous en avez fait tourner des têtes. Comment résister à ce grésillement si érotique, cette manière de se foutre de tout, cette répartie... [Lire la suite]
Posté par belmondo à 15:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 octobre 2012

Bulles d'extase

Anthologie de la BD érotique Qui a dit que la bande dessinée était réservée aux enfants ? Vous imaginez bien que les premiers hommes des cavernes, après avoir croqué des scènes de chasse et des animaux sauvages en ont eu vite marre. Le rupestre, c’est joli, ça égaye les grottes, mais ça ne nourrit pas les fantasmes intérieurs. Quoi de plus déprimant que de peindre son quotidien, vous avez déjà vu des ouvriers d’usine dessiner leur fraiseuse ou leur tour sur les murs de leur chambre à coucher ? Notre taux de natalité, notre... [Lire la suite]
Posté par belmondo à 14:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 octobre 2012

Novembre, le mois des tripes !

  Abats, au cœur de la gastronomie française   Pour la 12ème année consécutive, le mois de novembre célèbre les produits tripiers. Artisans bouchers, tripiers, grands chefs, bistrotiers, toute la profession se plie en quatre pour nous faire aimer les abats. Le pari était loin d’être gagné dans une société qui valorise les légumes calibrés comme des playmates et les plats préparés par les apprentis-chimistes de l’agro-alimentaire. Alors, faire manger des tripoux d’Auvergne, des pieds paquets marseillais ou des groins de... [Lire la suite]
Posté par belmondo à 11:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 octobre 2012

Les Tubes "politiques" des années 80

Stars 80 en salles aujourd'hui et toujours la même musique en politique…     François Hollande : « Le géant de papier » Jean-Jacques Lafon   Ségolène Royal : « Je te survivrai » Jean-Pierre François   Nicolas Sarkozy : « Confidence pour confidence » Jean Schultheis   François Fillon : « Plus près des étoiles » Gold   Jean-François Copé : « Pull marine » Isabelle Adjani   Marine Le Pen : « Femme libérée » Cookie... [Lire la suite]
Posté par belmondo à 16:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 octobre 2012

Goodbye Emmanuelle

    Il y a des contes de fées qui se terminent en cauchemar. La vie de Sylvia kristel est une inexorable descente aux enfers. Comme si elle devait payer jusqu'à la fin de ses jours son personnage d' « Emmanuelle ». Avoir été la femme la plus convoitée du monde en 1974 vous marque au fer rouge. Pourtant, tout avait bien commencé pour cette jolie hollandaise aux dents du bonheur. Un job de mannequin, un titre de Miss, une publicité pour des tampons et le grand rôle qui mettra en orbite un... [Lire la suite]
Posté par belmondo à 15:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 octobre 2012

Les copains s'en vont

Christian Marin et Pierre Mondy naviguaient en pères pénards sur les écrans de cinéma Depuis cinquante ans, ces comédiens ne se prenaient pas pour Castor et Pollux On les avait pourtant vus jouer chez Gance et Costa-Gavras, déclamer Giraudoux et Anouilh comme des comédiens de luxe Mais leur terrain de jeu, c’était plutôt Dhéry, Tchernia, Lamoureux, Girault et Feydeau, les rois des comédies à papa   Au sérieux du répertoire, Ils avaient toujours préféré amuser nos séances du dimanche soir   Ils incarnaient des... [Lire la suite]
Posté par belmondo à 18:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 septembre 2012

Jamais trop de Nimier !

   L’héritage de Roger Nimier   La formule consacrée par Roger Nimier lui-même, « Ne quid Nimis » (Pas trop de Nimier !) est abusive en ces temps de commémoration. La date anniversaire de sa disparition survenue dans un accident de la route, le 28 septembre 1962 à hauteur de la Celle-Saint-Cloud « au volant » d’une Aston Martin DB4, donne lieu à une inflammation éditoriale. On ne peut reprocher aux éditeurs d’exhaler le fumet Hussard que nous sommes les premiers à humer frénétiquement.... [Lire la suite]
Posté par belmondo à 21:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 septembre 2012

Bott, cartographe de l'amour

  Chassé-croisé amoureux et littéraire   Dans son dernier roman « Avez-vous l’adresse du paradis ? », François Bott joue les entremetteurs entre huit personnages, des hommes et des femmes, plus ou moins jeunes, qui s’entrecroisent au cours d’un laps de temps donné. L’écrivain se fait alors géographe des intermittences du cœur entre New-York, Paris et la Normandie bravant les fuseaux horaires et le hasard. Son délicieux récit se découpe précisément en sept journées qui s’étalent du 7 novembre 2010 au 14... [Lire la suite]
Posté par belmondo à 12:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 septembre 2012

Dancourt, maître du clair-obscur

  Entre agacement et émerveillement   Les ombres de Marge Finaly, le dernier roman de Thierry Dancourt, a tout pour agacer un lecteur aussi instable que moi. Il manque de percussion, de rythme et d’emphase. Des phrases mollassonnes se succèdent sur plus de deux cents pages, une histoire sans aspérité se met péniblement en place et pourtant, le lecteur n’abandonne jamais ce texte monocorde. Obsédant. Crépusculaire et automnal. Il y a un mystère Dancourt. J’aime les écrivains flamboyants, les pétarades lexicales, les mots... [Lire la suite]
Posté par belmondo à 19:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]